Archives pour l'étiquette Google

L’application Mappy pour smartphone s’améliore encore

Mappy est la filiale « cartographie » du groupe Pages Jaunes. Depuis plusieurs mois, Mappy propose gratuitement une application de navigation GPS pour smartphone. La gratuité est un sérieux argument pour cette application face à la concurrence. Par exemple, l’application TomTom pour iPhone est proposée à 39,99 €, avec la seule cartographie de la France. Les données sont fiables : elles proviennent de l’IGN et de Michelin (source.)

J’avais moi même opté pour la solution de navigation de Mappy pour sa gratuité. Elle est satisfaisante dans son utilisation, simple et sans défaut majeur. Je ne pourrai pas faire de comparatif avec l’application TomTom par exemple, mais je la trouve aussi pratique qu’un GPS type Garmin nuvi. Notez aussi que l’utilisation sans connexion est possible, pratique dans les zones rurales où l’internet mobile n’est pas toujours disponible.  Bref, pour une application gratuite, elle est plus que satisfaisante. Il y a cependant quelques fonctionnalités plus abouties sur une solution payante comme une info-trafic performante et l’absence de publicité.

Une option m’avait interpelé sur l’application Mappy : pourquoi proposer au sein de cette application un module de recherche dans les PagesJaunes sans pouvoir être guidé sur un des résultats de la recherche ?

Et bien c’est chose faite avec la nouvelle version. Elle s’appelle MappyGPSFree et est téléchargeable ici pour iOS et ici pour Android. Désormais, vous pouvez rechercher un médecin, un réparateur ou une librairie dans une ville et y être guidé directement, sans saisir d’adresse. 

Encore plus fort : les PagesBlanches sont aussi intégrées. Vous pouvez rechercher le nom d’une personne et être guidée chez elle sans avoir à saisir son adresse complète.

Enfin, comme d’autres systèmes de navigation, vous disposez d’indications vocales, d’une vue en mode portrait ou paysage, d’une vue 2D ou 3D, de quelques bâtiments en 3D, de la météo sur votre itinéraire, d’itinéraires alternatifs, etc.

À noter que d’autres applications de ce type et proposant ces fonctionnalités existent. (Mais Mappy est la seule à permettre de rechercher un particulier.)

Waze est une bonne alternative, gratuite elle aussi, et propose une volet collaboratif avec mise à jour des cartes par les utilisateurs, signalement d’accidents, de contrôles radars, travaux, etc. De plus, il est possible de faire une recherche sur Google, sélectionner un résultat et se laisser guider par Waze. Sur Android, la navigation de Google est aussi une bonne alternative. Elle permet de faire une recherche puis de se laisser guider. Mais ces deux alternatives ne sont pas disponibles hors-ligne et on le répète, ne permettent pas d’être guidées à partir des PagesBlanches ni des PagesJaunes.

En résumé, il va devenir de moins en moins fréquent de devoir taper l’adresse du lieu où l’on désire être guidé. Une simple recherche suffit désormais dans de nombreux cas grace à des bases de données de plus en plus riches.

Pour conclure, on va se rappeler que les PagesJaunes sont une sorte de régie publicitaire. Les clients des PagesJaunes cherchent une visibilité auprès des particuliers. On voit bien que le groupe Pages Jaunes cherche à promouvoir par tous les moyens ses clients (commerçants, artisans, entreprises, …) qui lui font confiance pour se faire connaître. Et pour parvenir à ses fins, le groupe Pages Jaunes ne se contente plus du simple annuaire papier mais vient directement se positionner sur des solutions que propose déjà Google :

  • une base d’adresses (PagesJaunes vs. Google Places),
  • des vues immersives (UrbanDive vs. StreetView),
  • une cartographie en ligne (Mappy vs. Google Maps)
  • une solution de navigation (MappyGPSFree vs. Google Navigation)

Google et le groupe Pages Jaunes ne sont pas en concurrence directe sur leurs solutions cartographiques, mais leur ambition est là même, à savoir assurer une publicité, un marketing, une visibilité, les meilleures et les plus larges possibles pour leurs clients. La preuve de ce marketing ? L’application MappyGPSFree propose les bons plans autour de l’utilisateur (promotions, réductions, déstockages.) Voilà pourquoi l’application est gratuite : c’est un vecteur de publicité ciblée.

Comme quoi, la cartographie en ligne est aussi un enjeu marketing !

UrbanDive, Mappy, PagesJaunes et PagesBlanches sont des marques déposées du groupe Pages Jaunes.

Les ratés de « Maps » sur iOS 6

On ne s’improvise pas fournisseur de web services dans l’information géographique ! Tuiles non générées, grossières erreurs cartographiques, absence de raccords colorimétriques entre sources satellitaires différentes, etc … Sans parler des modèles 3D assez fantaisistes.
Une restitution 3D assez aléatoire ...
Apple a bien terni son image en laissant tomber son partenariat avec Google.
Si bien qu’un Tumblr a été créé pour railler les cartes sous iOS : The Amazing iOS 6 Maps.

On sent bien qu’Apple a précipité le lancement de ces services et en fait les frais. De son côté, Google serait déjà en train de riposter avec la préparation d’une application pour iOS 6.

EDIT 25/09/12 : Google dément son retour sur iOS6. De son côté, Apple débauche des développeurs de chez Google Maps pour améliorer son application Maps. Source : Techcrunch

La 3D sur iOS par Google est là !

Google aura donc grillé la priorité à Apple pour la mise à disposition des cartes en 3D sur iOS (iPhone 4S, iPad 2 & 3) dont nous parlions ici, via une mise à jour de Google Earth pour iOS.

Mise à jour Google Earth 7.0
Mise à jour Google Earth 7.0

Pas mal d’infos dans la description de la mise à jour, mais peu de villes sont pour l’instant couvertes. Pour rappel, Google a fait le choix de la photogrammétrie pour construire ses modèles 3D et des prises de vues à 45° pour éviter les occlusions.

Pour la solution 3D d’Apple, il faudra attendre iOS 6 dans quelques mois. On pourra alors comparer les deux solutions.